Qui sommes-nous

GEPS Techno a été créé en 2011 par trois fondateurs issus des secteurs de la construction navale et de l’offshore.

Leur ambition : amener l’énergie en mer, loin des réseaux, pour accompagner le développement de l’Economie Bleue.
Leur idée : proposer des systèmes hybrides exploitant l’ensemble des ressources d’énergies renouvelables disponibles sur le lieu d’implantation afin de résoudre l’équation de l’autonomie, de l’intermittence et de l’inégale répartition des gisements en mer.
Ils créent une société agile capable à la fois d’intégrer des technologies existantes et d’en développer de nouvelles rapidement.
Dès 2012, la première bouée intégrant un système houlomoteur unique au monde, capable à la fois de produire de l’énergie et stabiliser les mouvements, est mise à l’eau.

Les campagnes de tests s’enchaînent alors et de nouveaux prototypes intégrants et hybridant jusqu’à quatre sources différentes d’énergies marines sont lancés pour toujours plus de fiabilité et d’autonomie.

Une croissance portée par le développement de l’Economie Bleue

Le premier contrat à la vente est signé en 2015 pour une application de collecte des données scientifiques en mer.

GEPS Techno va s’appuyer sur ce succès pour étendre ses services à l’éolien en mer en concevant une bouée autonome capable de remplacer les coûteux et contraignants mâts de mesures. En 2017, Akrocean, filiale commune de GEPS Techno et Valemo, voit le jour pour commercialiser directement les données collectées par ces bouées.

La société devient l’un des leaders du LiDAR flottant et accumule les références sur un marché en pleine expansion. En 2021, elle s’appuie sur les derniers modèles de bouées GEPS Techno, capables d’embarquer des radars et sonars, pour proposer des solutions d’observation environnementale en mer.

L’Innovation Lab GEPS Techno pour accompagner les nouveaux business models en mer

Aujourd’hui, l’entreprise GEPS Techno est structurée en Innovation Lab de l’économie bleue : ce modèle original de co-développement permet d’accompagner toutes les sociétés qui ont l’ambition de proposer des nouveaux business models en mer et recherchent des solutions autonomes permettant de déployer des services innovants autour de la collecte de données, la surveillance, la communication ou encore la décarbonation.

La R&D est toujours le moteur de GEPS Techno : elle permet d’enrichir en continu les briques technologiques et l’expertise mises à disposition des clients.

Voir « Nos références »

Nos valeurs

CRÉATIVITÉ

AGILITÉ

EXPERTISE

Nos innovations

L’innovation est le moteur de GEPS Techno. Nous développons, testons et et améliorons sans cesse des briques technologiques à travers nos programmes R&D pour être prêts à les intégrer dans nos développements là où elles s’avèrent pertinentes. C’est le principe de l’Innovation Lab.

Nous pouvons ainsi baser nos études sur des éléments validés à la mer et matures, améliorant la précision de nos résultats : nous réduisons alors significativement le « time-to-market ».

R & D

PMH (Pilote Module Houlomoteur)

Année : 2012
Objectif : Développement d’un pilote de module houlomoteur basse puissance
Statut : Finalisé

Détails : Validation du système houlomoteur par l’analyse de la corrélation entre :
les résultats d’expérimentations en conditions réelles (à la fois sur une bouée et sur un bateau)
les résultats d’essais en bassin avec un prototype de bouée houlomotrice à l’échelle 1: 4
les résultats d’un modèle numérique.
Partenaires :
GEPS Techno, Mécasoud, STX France Solutions
Centres de recherche : ENSTA Bretagne, Icam, Ifremer
Financeurs : Bpifrance, Conseil régional de Bretagne


PH4S (Prototype Houlomoteur 4 Sources)

Année : 2013
Objectif : Développement d’un prototype hybride 4 sources (houlomoteur, hydrolien, solaire, éolien)
Statut : Finalisé

Détails : Démontrer la faisabilité de la combinaison des sources et la réduction de l’intermittence de la production d’électricité par rapport à une solution mono source. Il s’agit en résumé de transformer l’énergie captée mécanique (éolienne, hydrolienne, houlomotrice, autre) ou électrique (solaire) en énergie de type unique disponible en sortie du dispositif (ligne électrique), via un capteur unique possédant sa propre chaîne de conversion optimisée et équilibrée.
Partenaires :
Entreprises : GEPS Techno, Mécasoud, STX France
Centres de recherche : Icam, Ifremer
Financeurs : FEDER, Ademe, collectivités territoriales

IHES (Integrated Harvesting Energy System)

Année : 2016
Objectif : Faire évoluer la technologie validée à travers le projet PMH pour atteindre la moyenne puissance
Statut : Finalisé

Détails : Le projet comporte deux volets :
Le développement d’une solution de stabilisation de navire à récupération d’énergie
Le développement et la démonstration d’une plateforme autonome, nommée WAVEGEM (21mx14mx7m), possédant une puissance installée de 150 kW. Les tests ont été réalisés en mer ouverte, sur le site d’essais français au large du Croisic, le SEM-REV de Centrale Nantes.
Partenaires :
Entreprises : GEPS Techno, Chantiers de l’Atlantique, SNEF, Blue Solutions
Centres de recherche : Icam, Ifremer, Ecole Centrale Nantes
Financeurs : BPI France, Interreg, Région Pays de la Loire

TIM (Toward an Industrialized single point Mooring system )

Année : 2017
Objectif : Développer un système d’amarrage en mer permettant le mouvement dynamique d’une plateforme tout en fournissant l’énergie électrique générée à un point fixe du fond marin
Statut : Finalisé

Détails : Extrapolé du concept d’ancrage développé par Eolink pour son flotteur d’éolienne, le projet consiste à :
Modéliser numériquement le système afin de pouvoir le déployer à grande échelle
Valider numériquement sa tenue pour WAVEGEM ou des systèmes EMR flottants de forte puissance (>MW)
Expérimenter en conditions réelles
Partenaires :
Entreprises : GEPS Techno, Eolink, Tension Technology International
Centres de recherche : Ifremer
Financeurs : Scottish Enterprise, région Bretagne, région Pays de la Loire (cadre : progamme OCEAN ERANET 2)

DIKWE

Année : 2019
Objectif : Développement d’une solution de digue à récupération d’énergie
Statut : En cours

Détails : Digue à énergie positive sur la base d’un système houlomoteur à volets oscillants.
Le projet s’articule en trois phases
Phase 1 : essais en laboratoire (finalisés)
Phase 2 : essais d’un pilote à l’échelle ¼ (en cours)
Phase 3 : essais d’un pilote à l’échelle 1 (2024)
Partenaires :
Entreprises : GEPS Techno, Groupe Legendre
Centres de recherche : Ifremer
Financeurs : ADEME, région Bretagne, région Pays de la Loire

SAFEWAVE

Année : 2021
Objectif : Etudes d’impact des systèmes houlomoteurs sur leur écosystème
Statut : En cours

Détails : L’objectif du projet SafeWAVE consiste à lever certains verrous non-technologiques qui pourraient limiter le développement des énergies océaniques, un des piliers majeurs de la stratégie de croissance bleue européenne.
Partenaires :
Entreprises : GEPS Techno, RTSys, Corpower Ocean, Wello, Hidromod, BiMEP
Centres de recherche : AZTI, WavEC, CTN, Ecole Centrale Nantes, University College of Cork,
Financeurs : Europe, Programme Horizon 2020

Vous souhaitez nous rejoindre ?